Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous

    Montréal veut la dalle-parc au-dessus de Turcot

    22 avril 2017 |Marco Fortier | Montréal
    Ce parc urbain de 40 millions de dollars devait permettre aux piétons et aux cyclistes de franchir le nouvel échangeur Turcot.
    Photo: Conseil régional de l'environnement de Montréal Ce parc urbain de 40 millions de dollars devait permettre aux piétons et aux cyclistes de franchir le nouvel échangeur Turcot.

    La pression monte sur le ministère des Transports du Québec pour inclure à nouveau dans le chantier de l’échangeur Turcot un passage jugé crucial pour les piétons et les vélos.

     

    La Ville de Montréal réclame l’aménagement de ce parc urbain de 40 millions de dollars qui devait permettre aux piétons et aux cyclistes de franchir le nouvel échangeur Turcot. Cette dalle faisait partie des plans originaux du MTQ, mais a disparu du projet pour une raison de coûts.

     

    « Le maire de Montréal a déjà exprimé la position de la Ville : on souhaite un lien nord-sud qui partirait du bas de la falaise Saint-Jacques, passerait au-dessus de l’échangeur et irait jusqu’au canal de Lachine », a dit Russell Copeman, membre du comité exécutif de la Ville, lors d’un point de presse vendredi matin.

     

    Projet Montréal, qui forme l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville, doit déposer lundi une motion exigeant l’aménagement de ce lien. « Je tiens à vous faire part de notre étonnement et de notre grande déception à la suite de l’annonce de mettre un terme définitif au projet de construction de la dalle-parc, le seul lien piéton et cycliste qui devait relier les arrondissements du Sud-Ouest, de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, de Lachine, de LaSalle et de Verdun », a écrit Valérie Plante, chef de Projet Montréal, au ministre des Transports Laurent Lessard.

     
    Une pétition


    Une pétition demandant au MTQ de remettre la dalle-parc dans le projet Turcot avait recueilli 6562 signatures, au moment d’écrire ces lignes. Ce lien crucial passerait notamment par la cour Turcot, qui figure « parmi les plus grands sites à développer à Montréal », souligne Félix Gravel, du Conseil régional de l’environnement de Montréal, qui est à l’origine de la pétition.

     

    « Il serait aberrant de gâcher le potentiel de la cour Turcot en l’enclavant hors de portée des piétons et des cyclistes », dit-il.

     

    À défaut d’avoir cette dalle, la Ville et l’arrondissement du Sud-Ouest ont annoncé vendredi matin une série d’initiatives visant à améliorer le quartier dans la foulée de la construction du nouvel échangeur : plantation de 500 arbres, aménagement d’un lien cyclable séparé de la chaussée entre le nord du quartier et le canal, ajout de parcs et réfection d’intersections pour les rendre plus sûres pour les piétons. Québec investit 1,5 million pour ces mesures.













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.