Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous
    Météo

    La pluie cause des inondations mineures au Québec

    8 avril 2017 |Pierre Saint-Arnaud - La Presse canadienne | Actualités sur l'environnement
    Bien que le temps frais prévu ce week-end ralentira le ruissellement dû à la fonte des neiges, la pluie persistante des derniers jours entraîne des inondations.
    Photo: iStock Bien que le temps frais prévu ce week-end ralentira le ruissellement dû à la fonte des neiges, la pluie persistante des derniers jours entraîne des inondations.

    La pluie persistante des derniers jours entraîne des inondations, heureusement mineures jusqu’ici, dans le sud-ouest du Québec.

     

    En Montérégie, les rivières l’Acadie et Yamaska — dans le secteur de Brigham — et les rivières Mascouche et Bayonne dans Lanaudière sont sorties de leur lit et, dans certains cas, quelques évacuations ont été imposées à des riverains.

     

    Par contre, ces rivières ainsi que plusieurs autres ont été placées sous surveillance en Outaouais, dans les Laurentides, dans Lanaudière et en Montérégie, particulièrement dans la Vallée du Richelieu, où la pluie a été plus intense.

     

    Bien que le temps frais prévu ce week-end ralentira le ruissellement dû à la fonte des neiges, le réchauffement prévu la semaine prochaine amène Hydrométéo à émettre une veille d’inondation pour les rivières des Mille-Îles et des Prairies, la rivière Mascouche et le lac des Deux Montagnes pour les prochains jours.

     

    Des veilles d’inondation sont aussi en vigueur en Montérégie pour la rivière Châteauguay autour d’Huntingdon, la rivière des Anglais, la rivière des Hurons, la rivière aux Brochets, la rivière Yamaska et la rivière Noire en Estrie.

     

    Il en va de même pour la rivière Richelieu, dont le débit va augmenter avec l’apport des plus petites rivières qui continue. La rivière l’Acadie, quant à elle, a atteint son seuil d’inondation mineure, et une veille d’inondation a aussi été émise pour la rivière Nicolet.

     

    Sur la Rive-Nord et plus à l’est, les couverts de glace sont toujours présents sur plusieurs cours d’eau, de sorte que les crues pourraient provoquer des mouvements de glace ou des débâcles.

     

    Des avertissements de débâcle sont d’ailleurs en vigueur pour les rivières Rouge, du Nord, du Lièvre et de la Petite Nation, dans les Laurentides et en Outaouais. Il en va de même pour les rivières de L’Achigan, Ouareau, Noire, Mascouche, L’Assomption et Bayonne dans Lanaudière.













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.