Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous
    Vitrine musique

    Franz Schubert. Fantaisie en fa mineur et autres oeuvres pour piano à quatre mains. Andreas Staier et Alexander Melnikov (pianoforte Graf de Christopher Clarke)

    21 avril 2017 |Christophe Huss | Musique

    Un somptueux Caspar David Friedrich illustre idéalement le CD de ces deux artistes célébrant l’oeuvre pour piano à quatre mains du grand voyageur de la musique. Si le disque a un défaut, il n’est pas musical, mais éditorial : la notice ne dit mot de la vedette de l’enregistrement : une copie de pianoforte Conrad Graf (les préférés de Schubert) par Christopher Clarke, un instrument typé mais très stable dont les sonorités ne cartonnent jamais. On aurait aimé savoir, par exemple, comment ont été produits les effets percussifs de la Marche caractéristique D. 886 no1 (plage 6). Enregistré à la perfection par Martin Sauer et son équipe, ce pianoforte stimule l’imaginaire des deux géants Staier et Melnikov, qui galbent si amoureusement la musique de Schubert. Les références ne manquent pas dans ce répertoire, mais sur instrument ancien, nous avons ici le meilleur CD.

     

    Staier et Melnikov jouent le Rondo en la D 951 de Schubert

    Franz Schubert
    ★★★★ 1/2
    Fantaisie en fa mineur et autres oeuvres pour piano à quatre mains. Andreas Staier et Alexander Melnikov. HM HMM 902227.












    Envoyer
    Fermer
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.